Quelques pages essentielles de "La révolution du sommeil" de Pierre Fluchaire

Le but étant de se fabriquer un cadran horaire de 12 heures, en papier sur les deux faces, de manière à avoir une journée complète de 24 heures. Ainsi, vous pourrez repérer vos cycles de sommeil (vos heures d'endormissement).
J'y rajouterai, a la fin de cette page, mes méthodes issues de mes expériences personnelles ...
Bonne lecture.
J'ai été confronté de nombreuses fois à des problèmes de sommeil, principalement pour l'endormissement depuis ma tendre enfance.
J'ai testé beaucoup de méthodes avec des effets plus ou moins efficace.  
J'ai compris par mes expérimentations que nous avons trois sortes de tension nerveuse: il est important de détendre ces trois centres énergétiques pour trouver le sommeil.
 
- tension physique: pour détendre le corps physique je m'étire et je baille. Une douche fraiche, en y allant progressivement, permet de relâcher les tensions musculaires (voir aussi la minute euphonique), mais également de couper d'une "connexion énergétique". C'est pourquoi, dans le même état d'esprit, après chaque soin énergétique, je me passe les mains sous l'eau froide.
 
- tension émotionnelle: pour apaiser mes émotions, je les accueille ou les observe, même lorsque celles-ci sont     désagréables, je les accepte (les reconnaître, si par exemple, j'ai une angoisse ou une peur. Je me dis " oké petit moi de la peur, je t'ai entendu et je te ressens"). Par la suite, je m'apaise en pratiquant une respiration abdominale, puis je m'étire et je baille. Pour finir, j'essai de retrouver mes sensations de "bébé". L'endormissement devient comme une sorte de naissance à l'envers.
 
- tension intellectuelle: il est important de couper avec la journée vécue et la journée à venir.
Afin de laisser passer mes pensées, je me concentre sur ma respiration abdominale. Pour me détendre, je ne me force pas à penser à rien mais, au contraire, je laisse mes pensées arriver et je ne m'y attache pas. Ensuite, c'est un peu comme si mes pensées s'évadaient de mon corps(de ma tête) par mon 3eme, et emmenai ma conscience avec elle. Cette dernière phrases est une expérience sans doute  très personnel, comme une sorte de voyage astral...
Une autre méthode consiste à s'imaginer sa journée à l'envers afin d'intégrer tous les moments forts.
 
Je me suis entraîné à combiner mon attention sur ma respiration et mon corps, en m'imaginant enfiler un costume moulant de la tête aux pieds, afin  de ressentir l'intégralité de mon corps. Enfin, j'ajoute l'impression que mon corps "gonfle" légèrement sur l'inspiration et se "rétracte" légèrement sur l'expiration. C'est peut être proche des sensations que l'on peut ressentir dans le ventre de sa mère, comme bercé par sa respiration...
J'ai aussi remarqué qu'à certaines périodes de ma vie, je devais réaliser des activités créatives pendant ces insomnies. J'y trouvais beaucoup de plaisir et je puisais l'énergie nécessaire pour affronter la journée à venir. Attention de ne pas y prendre goût, aspirer par le champ de force débordant de votre créativité!
Je devais accepter de ne pas dormir à ces moments-là afin de re-nourrir mon être. 
Il fallait que je trouve la réponse en moi. C'était une chose que je devais accepter pour, à terme, mieux dormir.
J'ai l'intime conviction, qu'il existe un lien avec des engagements inconscients, pris dans ses périodes d'insomnie et des intentions très fortes, formulées de façon inconsciente...
 
C'est surtout un point de vue très personnel, chaque personne étant différente, une recherche sur vos problématiques est indispensable. Les premières questions à se poser sont :
Depuis quand ai je des soucis de sommeil? Comment puis je les résoudre?
Si malgré une recherche approfondie le problème persiste, je vous recommande de vous renseigner sur les constellations familiales.  En simplifiant, c'est une "méthode" qui libère des problèmes générationnels, en choisissant des représentants rejouant des scènes en incarnant des membres de notre famille. Cela agit sur un plan plus "élevé" que le plan énergétique comme le Reiki.
Une autre piste par l'alimentation... avec du jus de pamplemousse  fraîchement pressé, contre indiqué pour toute personne ayant un traitement médical!